Didier Deschamps « Je ne suis contraint à rien »

Interrogé par France Football, le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps a de nouveau indiqué qu’il trouve surprenant le report du match Lens – PSG, voir gênant. Et il rappel que même s’il sait être conciliant, surtout en cas de souci athlétique, il ne fera pas de cadeau au PSG. Alors quand on lui demande si Mbappé sera sur le terrain contre la Croatie 48h avant sa rencontre avec le PSG face à Lens ! Il répond ainsi : « On verra. Je ne suis contraint à rien. »

Si je peux être encore utile…

Dans Le Parisien, Gervais Martel effectue une analyse sans concession sur le foot actuel qui pense beaucoup plus à son petit intérêt à court terme qu’à l’intérêt général à long terme. L’ancien président du RC Lens y révèle également qu’il n’exclut pas un retour aux affaires. Ancien patron du syndicat historique des clubs (UCPF) durant 15 ans, il envisage d’être élu dans le collège des indépendants lors d’une future élection à la Ligue avec ce credo : « La solidarité, ce n’est pas que l’affichage ou pour applaudir à 20 heures à la fenêtre. La solidarité de façade devient insupportable. Le football français en prend plein la gueule depuis deux mois, avec des disputes secondaires par rapport à la situation du pays et de la vie des gens. Il va falloir que la solidarité coule dans les veines et soit inscrite dans les textes, concrètement.« 

Franck Haise confirme !

C’est dans un entretien accordé à Téléfoot que Franck Haise a confirmé qu’il allait bien rester l’entraîneur du RC Lens…
« Je pense que j’aurai la chance de faire mon troisième match avec le Racing-club de Lens. J’espère qu’il y en aura beaucoup d’autres. La direction a souhaité poursuivre ma mission, avec mon staff, en essayant d’apporter un peu plus d’expertise ».

Il semble donc aussi que la piste de l’arrivée d’un entraîneur adjoint se confirme également.

P.S. Le RC Lens a depuis officialisé un contrat de 2 ans pour Franck Haise.

Garder les jeunes…

Dans une interview pour RMC Sport, le directeur général du RC Lens, Arnaud Pouille, se réjouit bien sûr de la montée du club en Ligue 1. Mais avant de pouvoir fêter ça, il se projette déjà sur la prochaine saison et a parlé du mercato artésien :

« On commence à travailler en janvier avec les joueurs libres. Donc on a déjà commencé, tout en ne sachant pas de quel côté de la barrière on serait. On a un peu plus temps, mais comme tout le monde. Avec une incertitude quand même sur les championnats européens. En France, aux Pays-Bas, on a statué. En Belgique, presque. Mais les autres pays n’ont pas bougé. Le mercato, c’est des arrivées bien entendu, mais aussi des départs. J’espère que cette année, on pourra garder tous nos bons jeunes. Ces dernières années, on avait dû s’en séparer parce qu’ils voulaient jouer plus haut, etc. Donc déjà, notre recrutement commencera par l’interne en gardant nos meilleurs jeunes. Je l’espère. Ensuite, on essayera de renforcer le groupe. Ça va se faire dans les prochaines semaines.«