Pas de 22 clubs en L2 pour la FFF

Le comité exécutif de la Fédération française a acté, ce mercredi matin, l’annulation de la décision de la LFP de passer à 22 clubs en L2. La L2 restant donc à 20 clubs, Le Mans et Orléans, respectivement 19e et 20e au terme de la saison et momentanément sauvés avec la décision de l’AG de la LFP, descendent en National.

22 clubs en Ligue 2

Le RC Lens n’est plus directement concerné depuis l’officialisation de sa montée à l’échelon supérieur mais l’Assemblée Générale de la LFP a décidé mercredi que le championnat de Domino’s Ligue 2 se jouera à 22 clubs lors de la saison 2020/2021.

En conséquence, à l’issue de cette saison 2019/2020, aucun club de Domino’s Ligue 2 n’est relégué en National 1 et les deux premiers du National 1 sont promus en Domino’s Ligue 2, à savoir l’USL Dunkerque et Pau FC. En Domino’s Ligue 2, Le Mans FC avait terminé la saison à la 19e place et l’US Orléans à la dernière place.

En fin de saison prochaine, les quatre dernières équipes descendront en National et la L2 repassera à 20 formations.

P.S. Cet accord reste toutefois sous la menace d’un veto de la Fédération (FFF).

Des changements de règlements

L’International Board (IFAB), qui régit les lois du jeu, vient d’autoriser jusqu’à la fin de l’année 2020 la possibilité d’effectuer cinq remplacements par match afin de protéger la santé des joueurs et des joueuses qui risquent d’avoir prochainement des calendriers condensés et des conditions météorologiques différentes pour la reprise des différentes compétitions.

Pour éviter de trop perturber le cours du match, chaque équipe aura au maximum trois opportunités de procéder à ces remplacements pendant le match. Ces remplacements pourront être effectués également à la mi-temps. De plus, un 6e remplacement sera possible durant la prolongation. Cet amendement temporaire, qui entre immédiatement en vigueur, reste toutefois au bon vouloir des organisateurs de compétitions. A eux donc de décider s’ils veulent le mettre en place ou pas. L’IFAB et la FIFA détermineront ultérieurement si cette option doit être prolongée, par exemple pour les compétitions qui doivent s’achever en 2021.

Des idées supplémentaires pour le classement

Les trois possibilités déjà évoquées pour obtenir le classement final des championnats ne semblent pas convenir à tout le monde…

Le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, n’a pas enconre fini sa saison. Il se bat toujours pour améliorer le classement de son club… Ainsi, alors que son idée de saison blanche semble de plus en plus compromise, il considère maintenant qu’il ne faut pas mettre fin à la saison de L1 mais terminer avec un format réduit, pour le haut comme pour le bas du classement. Comment ? En organisant par exemple une série de play-offs pour le haut et pour le bas du classement qui auraient lieu en août peut-être même en juillet à huis clos.

Autre idée avancée pour améliorer le classement de son équipe, celle du président de Lille, Gérard Lopez. Craignant un gel du classement de la Ligue 1, qui laisserait le LOSC à la quatrième place et donc sans qualification pour la prochaine Ligue des champions, le président du club nordiste propose dans une interview à L’Equipe une simulation des dix dernières journées sur des critères scientifiques. Ex: selon le nombre de points pris à domicile ou à l’extérieur, selon avoir rencontré le PSG deux fois ou pas, etc.