Le dimanche à 15h pour la 2e journée aussi

Comme lors de la première journée de Ligue 1 Uber Eats, la rencontre des Sang et Or de la 2e journée de championnat n’a pas été choisie comme affiche par les diffuseurs officiels. Le match AC Ajaccio – RC Lens comptant pour cette journée est donc programmé le dimanche 14 août à 15h00 sur Prime Video.

Le programme de la 2e journée de Ligue 1 Uber Eats saison 2022/2023

Vendredi 12 août à 21h00 sur Prime Video
FC Nantes – LOSC Lille

Samedi 13 août à 17h00 sur Prime Video
AS Monaco – Stade Rennais FC

Samedi 13 août à 21h00 sur Canal + Décalé
Paris Saint-Germain – Montpellier Hérault SC

Dimanche 14 août à 13h00 sur Prime Video
FC Lorient – Olympique Lyonnais

Dimanche 14 août à 15h00 sur Prime Video
AC Ajaccio – RC Lens
AJ Auxerre – Angers SCO
Stade de Reims – Clermont Foot 63
ESTAC Troyes – Toulouse FC

Dimanche 14 août à 17h05 sur Canal + Sport
OGC Nice – RC Strasbourg Alsace

Dimanche 14 août à 20h45 sur Prime Video
Stade Brestois 29 – Olympique de Marseille

Arial Mendy proche de l’AC Ajaccio

Prêté à Orléans en janvier 2020 avec une option d’achat que le club du Loiret n’a pu honorer en raison de sa relégation en National, le défenseur latéral gauche de 25 ans, Arial Mendy est de retour à Lens (il lui reste une année de contrat). Toutefois, il pourrait s’engager avec l’AC Ajaccio dans les prochaines heures. Il serait soit prêté, soit laissé libre par le RC Lens.

Un autre prêt d’un lensois chez le club Corse pourrait également être annoncé, celui de Cyrille Bayala. Ce serait alors une « simple » continuation pour l’attaquant puisque c’était déjà le cas la saison dernière !

Quid des joueurs en prêt ?

On a déjà évoqué le problème des joueurs en fin de contrat avec leur club le 30 juin prochain si le championnat n’était pas terminé à cette date mais certains cas pourraient être encore plus problématiques…
On peut ainsi citer les joueurs seulement en prêt jusqu’à cette date. En effet, un acteur supplémentaire (le club prêteur) entre alors également dans les pourparlers.
Et Mohamed Toubache-Ter sur son compte twitter prend l’exemple de l’AC Ajaccio qui, avec Cyrille Bayala (prêté par le RC Lens) et Gaëtan Courtet (prêté par le FC Lorient), pourrait avoir bien du mal à trouver les bon arguments face à deux clubs en compétition avec lui pour la montée. D’autant plus que ce sont Lens et Lorient qui payent actuellement une partie des salaires des deux joueurs !