Le maintien acquis !?

Le RC Lens a atteint les 40 points grâce à sa victoire dimanche face à Dijon (2-1). Ce seuil est souvent considéré par beaucoup comme synonyme de maintien en Ligue 1.
Et en effet, sur les 10 dernières saisons à 38 journées, le maintien s’est joué en moyenne à 40 points selon France Bleu

Durant les 3 dernière saisons, la dernière équipe maintenue en L1 n’a jamais atteint le cap des 40 points: en 2018-2019 Monaco 17ème a conclu le championnat avec 36 points. Lille en avait accumulé 38 la saison précédente. Caen, 37 lors de l’exercice 2016 2017.

3 équipes ont eu besoin de plus de 40 points pour obtenir leurs maintien sur cette même période: 40 en 2016 et 42 en 2015 pour Toulouse, 42 également pour Nice en 2014. 

La saison la plus disputée dans le bas de tableau, depuis 2009 , reste celle durant la période 2010 2011, Nice avait eu besoin de 46 points pour conserver sa place au sein de l’élite.

En tout cas, l’entraîneur lensois, Franck Haise, a lui avoué dimanche après la victoire :
« On savait tous, le groupe comme moi, qu’on était déjà maintenus. On ne parlait plus de maintien entre nous. On veut aller chercher le maximum de points. Ce n’est pas anodin d’être cinquième, même si Marseille et Rennes ont un match en moins. Il y a un an, le club était en L2. On va continuer de donner le maximum. Et puis, à trois journées de la fin, on sera peut-être dixièmes… Quel que soit notre classement final, je veux qu’on continue de penser à nos contenus et aux résultats. Il y a encore plein de challenges à relever.« 

Quelques infos sur Lens – Dijon

Dimanche à partir de 15h, le RC Lens affronte sur son terrain, l’actuel dernier du classement de Ligue 1 Uber Eats, le Dijon FCO (15 points).

Dijon qui reste sur cinq défaites de suite et trois matches nuls auparavant soit huit rencontres sans victoire en championnat plus une élimination en Coupe de France. Bref, c’est loin d’être une bonne période pour l’adversaire des Lensois !

Les derniers résultats du Dijon FCO :
L1, J25 Dijon 0-2 Nîmes
CdF, 32e Dijon 0-1 Lille
L1, J24 Montpellier 4-2 Dijon
L1, J23 Dijon 0-1 OL
L1, J22 Lille 1-0 Dijon
L1, J20 Lorient 3-2 Dijon
L1, J21 Dijon 1-1 Strasbourg

Depuis le début de la saison, le bilan de Dijon est de 2 victoires (à Nice et à Nîmes), 9 nuls et 14 défaites. On retiendra toutefois que les deux victoires ont été obtenues à l’extérieur auxquelles on peut ajouter trois nuls (19e du classement à l’extérieur).

Dijon est également la dernière attaque du championnat avec 17 buts inscrits seulement mais plus d’un tiers de ses buts ont été marqués par Mama Baldé (6 buts depuis le début de la saison). Il sera toutefois suspendu pour cette rencontre. Bersant Celina est le meilleur passeur (4 passes décisives).

Sa défense est meilleure avec 38 buts encaissés (13e défense de L1).

Au match aller, Lens s’était imposé à Dijon grâce à un but de Kalimuendo (0-1). A domicile, Lens n’a jamais perdu en Ligue 2 avec toutefois 3 nuls et une seule victoire en 2008/2009 (3-1). En effet, pas encore de rencontre à domicile en Ligue 1 mais on se souvient de ce nul en match de barrages en 2018/19 (1-1) et cette victoire lors du dernier match de préparation de la saison (1-0).

Quelques stats sur des Lensois :

Avec un but inscrit tous les 1,3 tir cadré pour Gaël Kakuta, et tous les 1,5 tir cadré pour Moise Kean (PSG), les deux buteurs affichent les meilleurs ratios en Ligue 1 Uber Eats parmi les joueurs à minimum 5 réalisations.

34 secondes. C’est le temps qui a suffi à Issiaga Sylla pour marquer le but le plus rapide pour le moment de la saison. Le Sang et Or devance les 39 secondes de Mathias Pereira Lage (Angers SCO) et la minute et 3 secondes d’Adil Aouchiche (AS Saint-Etienne) sur le podium.

Lens toujours 6e en fin de saison ?

A en croire l’Observatoire du football du Centre International
d’Étude du Sport (CIES) en Suisse qui a effectué une projection du classement final de la Ligue 1 Uber Eats sur la base d’un modèle statistique prenant en compte les tirs cadrés, les tirs depuis la surface (tentés ou concédés), la possession de la balle, ainsi que les passes réussies dans le tiers adverse et celles des adversaires dans son propre camp, le RC Lens resterait à sa place actuel en championnat, à savoir la sixième place !
Il y aurait par contre une inversion en tête du championnat entre le LOSC et l’OL alors que le bas du classement ne changerait pas.

Leur projection :
1 – OL, 82 pts
2 – PSG, 81 pts
3 – LOSC, 79 pts
4 – Monaco, 73 pts
5 – Rennes, 62 pts
6 – Lens, 56 pts
7 – OM, 54 pts
8 – Angers, 53 pts
9 – Metz, 52 pts
(…)
17 – Lorient, 38 pts
18 – Nantes, 33 pts
19 – Nîmes, 26 pts
20 – Dijon, 26 pts

Quelques infos avant Lens – Rennes

Quelques informations et statistiques avant la rencontre de ce samedi (coup d’envoi à 21h), Lens – Rennes…

Le Stade Rennais est actuellement 5e de la Ligue 1 Uber Eats avec 37 points à son actif soit deux plus que le RC Lens. 37 points qui correspondent à 10 victoires, 7 nuls et 5 défaites dont une de ces défaites face à Lens lors du match aller (0-2).

A l’extérieur le bilan des Bretons est de 5 victoires, 4 nuls et une seule défaite face au PSG.

Pas vraiment de meilleur buteur puisqu’ils sont trois à 4 buts (Damien Sa Silva, l’ex-lensois Benjamin Bourigeaud et Adrien Hunou). Martin Terrier est leur meilleur passeur avec 4 passes décisives.

Le Stade Rennais F.C. est invaincu lors de ses 5 derniers déplacements en Ligue 1 (3 victoires, 2 nuls), seuls Lyon (10) et Lille (6) sont sur une plus longue série d’invincibilité hors de leur base actuellement.

Lens n’a remporté aucun de ses 6 derniers matches à domicile face à Rennes en Ligue 1 (4 nuls, 2 défaites), après avoir remporté les 4 précédents. Son dernier succès sur ses terres dans l’élite face aux Rennais remonte au 14 mai 2005 (5-2).

Lors de la dernière rencontre à domicile des Lensois, les Sang et Or s’étaient inclinés 1 but à 0 au stade de la Licorne, c’était en 2014/15.

Les Lensois Simon Banza et Florian Sotoca ont chacun inscrit 3 buts à la suite d’un centre en Ligue 1 cette saison, seuls Andy Delort (5) et Ibrahima Niane (4) font mieux dans l’élite.