Sanction pour un supporter Lillois

Si le RC Lens a débuté les mesures de sanctions contre certains de ses supporters (42 ont été pour le moment identifiés) qui avaient envahi la pelouse à la mi-temps du derby, la justice a elle aussi commencé à sanctionner.
Elle a par exemple condamné un supporter lillois de 27 ans à huit mois de prison avec sursis pour avoir lancé un siège depuis les tribunes et blessé un CRS à la jambe. La peine a été assortie d’une interdiction de stade pour les matches du LOSC et toutes les rencontres au stade Bollaert-Delelis de Lens pendant 18 mois ainsi qu’une indemnité de 1 500 euros à verser au CRS blessé, qui avait été évacué et avait reçu une interruption de travail de 7 jours.

Sanctions du derby, réactions différentes

Le RC Lens et le LOSC ont réagi aux sanctions prises par la commission de disciplines de la Ligue et on peut dire que leur réaction est complètement différente…

Communiqué du RC Lens :
Suite aux événements qui ont émaillé la rencontre RC Lens-Lille OSC, la commission de discipline de la LFP a statué ce jour et prononcé le retrait d’un point avec sursis assorti de la tenue de deux matchs à huis clos fermes à l’encontre du club artésien. Il est à noter que cette peine a déjà été purgée lors des rencontres contre Strasbourg et Reims jouées sans public.

Lourdement sanctionné dans le cadre des mesures conservatoires prises le 20 septembre dernier, le Racing Club de Lens salue la lucidité de la commission de discipline dont le jugement a été fondé sur une analyse approfondie et éclairée du déroulement des faits. Le club, heureux de retrouver très prochainement le public de Bollaert, appelle aux sens de la responsabilité de chacun et continuera à se montrer intransigeant contre tout comportement inadapté au sein de l’antre sang et or.

Pour le LOSC (un point de pénalité + fermeture du parcage visiteurs jusque la fin de la saison) :
Par contre pour le président Lillois, Olivier Létang, cette décision est « pour le moins très surprenante et totalement injuste ». Il tient à rappeler : « Je rappelle que le LOSC n’était pas l’organisateur de la rencontre et que nos supporters ne sont jamais sortis du parcage visiteurs« .

Un point de pénalité avec sursis

Mercredi soir, la commission de discipline de la LFP est revenu sur les débordements enregistrés lors du derby entre Lens et Lille (1-0), le 18 septembre dernier.
Elle a confirmé les deux matches à huis clos qui ont donc déjà été purgés mais elle a ajouté un point de pénalité mais avec sursis.
Pour Lille, un point de pénalité également avec sursis ainsi que la fermeture de leur espace visiteurs, à l’extérieur, jusqu’au 31 décembre.

A noter que cette même commission a jugé dans le même temps les débordements de Angers-Marseille (0-0) qui étaient intervenus quatre jours plus tard. Le SCO Angers se voit infliger deux matches à huis clos de la tribune Coubertin (peine déjà purgée) et une amende de 20 000 euros. Pour l’OM, la même sanction a été prise que celle pour le LOSC.

La commission de discipline se réunie lundi

Ce dimanche la LFP a publié un communiqué suite aux incidents du derby entre Lens et Lille…

La LFP condamne fermement les débordements, l’envahissement du terrain et les violences intervenues lors de la rencontre RC Lens – LOSC Lille.

Au vu de la gravité des faits, la Commission de Discipline se réunira dès ce lundi 20 septembre.